Qu’est-ce que L’Industrie 4.0 ?

 

Cela fait maintenant quelques années que l’on parle d’Usine 4.0, d’Industrie 4.0 et d’Usine du futur. Mais quel est le concept qui se cache derrière ces appellations? En effet, quand on parle d’Industrie 4.0, c’est de 4ème révolution industrielle qu’il s’agit. Il y a-t-il des bases concrètes?

Si nous faisons un petit flashback, la première révolution industrielle a été celle de la mécanisation avec l’utilisation de la machine à vapeur et du charbon. La deuxième a été poussée par l’électricité, le pétrole et la chimie, et la troisième, récente, se base sur l’automatisation des processus industriels.

L’industrie 4.0 (qui débute plus ou moins maintenant) correspond en fait à l’intégration du monde virtuel de l’information, de l’internet, avec le monde réel et concret des équipements, des machines et des installations industrielles. Bien utilisée, cette intégration peut apporter énormément en productivité et en qualité pour les industries tunisiennes.

En effet, en interconnectant les machines, les processus de production, les sites… on arrive à une vision d’ensemble du processus industriel et de l’usine étendue qui intègre l’ensemble des acteurs, y compris externes. Cela apporte une flexibilité et une capacité à piloter et à adapter les processus bien plus grande ainsi que des capacités d’analyse et de prévision bien plus importantes.

L’usine elle-même devient en quelque sorte une entité intelligente grâce aux réseaux d’acteurs et d’équipements qui la composent (on parle même parfois de « smart factory« ).

 

Quels sont les principaux outils qui se cachent derrière « l’industrie 4.0″ ?

 

  • les capteurscapables de récolter, d’exploiter et de transmettre l’information
  • les automatesqui pilotent la fabrication et remontent diverses informations
  • Les robots industriels, blindés de capteurs, qui sont capables de réaliser des tâches complexes et qui deviennent de plus en plus adaptables et « intelligents »
  • les logicielsqui accompagnent l’entreprise dans toutes les phases du cycle de vie : avant-projet, conception, production, maintenance…

C’est dans cette dernière brique qu’on retrouve en première position le PLM qui assure le suivi de l’ensemble des informations liées aux produits tout au long de leurs cycles de vie. C’est l’un des éléments clés de cette nouvelle révolution industrielle en permettant à l’ensemble des acteurs et des outils d’accéder à une donnée fiable et à jour. Il devient en quelque sorte l’épine dorsale du système d’information de l’entreprise.

 

L’industrie 4.0 : quels bénéfices pour les entreprises Tunisienne?

Avant tout l’industrie 4.0 apporte de nombreux bénéfices en productivité et en qualité en transformant l’usine en un système global interconnecté, dans lequel les différents systèmes communiquent en permanence. La vision d’ensemble du process industriel et de l’ensemble des intervenants apporte une flexibilité et une capacité à piloter et à analyser bien plus grande.

Mais les bénéfices vont aussi au-delà en s’intégrant dans les transformations de notre société et de notre économie! Voici quelques-uns des objectifs et bénéfices de l’industrie 4.0:

  • Adapter l’outil productif au vieillissement de la population active : la population vieillit et il ne faut pas que cela impacte les capacités de production! Il faut ainsi faciliter le travail des employés grâce aux robots de manutention, de fabrication…
  • Optimiser la consommation d’énergie et de matières premières : La réponse aux futures pénuries et augmentations de prix passe par l’utilisation intelligente des différentes ressources nécessaires à l’industrie. Disposer d’une vision globale de l’usine et des équipements qui la composent permet de mieux gérer l’ensemble des équipements industriels et d’optimiser la consommation, comme dans le cas des smart grids.
  • Tisser un lien fort avec les clients : grâce à la puissance des outils informatiques et aux réseaux de communication, les entreprises tunisiennes peuvent entrer dans une démarche de pilotage des applications plus directe avec les consommateurs, notamment à l’aide des réseaux sociaux. Par exemple, demain, le capteur communicant sera capable de restituer, aux concepteurs des chaussures, des informations sur leur fréquence d’utilisation, les parties usées le plus rapidement, etc.
  • Produire avec agilité : En effet, la production agile est fondée sur des unités flexibles, entièrement automatisées et totalement interconnectées, permettant de passer rapidement de la fabrication d’un produit à un autre et de moduler, en temps réel, les quantités produites en fonction des commandes. Le tout est fondé sur un réseau de communication où machines et composants de machines s’échangent des données en direct

 

Tous ces changements se construisent aujourd’hui, en mettant en place les outils et les logiciels qui permettront, demain, d’être plus compétitif et de trouver sa place dans cette transformation de l’industrie.

 

C’est vrai que La Tunisie ne dispose pas encore de suffisamment de spécialistes en industrie 4.0 et transformation digitale, mais cela peut très vite changer et il y a une opportunité à saisir : Global Engineering Center, leader dans la formation et le conseil autour des technologies émergentes, intelligence artificielle, Big Data et les analytics vous ouvrent les portes pour investir dans ce domaine innovant à travers des worshops et formations pratiques assurés par des experts qualifiés ainsi qu’une offre complète en prestation de services autour du data voire un accompagnement dans la transformation digitale et l’industrie 4.0.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FR
en_GB fr_FR