Le big data, un nid d’opportunités pour la Tunisie

Aujourd’hui, nous assistons à un véritable déluge de données produites par les particuliers, les entreprises, les scientifiques et les acteurs publics. Cet accroissement de données, couplé au développement d’outils informatiques innovants, offre d’innombrables perspectives d’analyses et de possibilités pour les états et les entreprises. Tout le monde s’accorde à dire que le traitement de ces masses de données, ou Big Data, est un enjeu majeur dans la société de demain, car il trouve des applications dans des domaines variés : les sciences, le marketing, les services clients, les transports, la santé, le développement durable et l’éducation.

La data est le pétrole du 21e  siècle. Nous sommes entrés dans l’ère du capitalisme de la donnée. «90% des données ont été collectées ces 2 dernières années, et seulement 1% de ces données sont analysées». Cloudera, une société américaine qui, en 8 ans d’implantation sur le big data, pèse aujourd’hui 4 milliards de dollars en termes de valeur, fait la preuve des opportunités dans le contexte africain. Lorsque les entreprises injectent des données et des analyses au cœur de leurs opérations, elles peuvent réaliser des gains de productivité et un profit qui sont de 5 à 6% plus élevés que ceux de leurs concurrents.

Depuis plusieurs années, les processus industriels ont adopté les technologies de l’information (TI) modernes, mais les tendances les plus récentes dépassent l’automatisation de la production, datant du début des années 1970, et sont en train de révolutionner, non seulement notre manière de produire, mais aussi notre façon de vivre. En effet, l’utilisation exponentiellement massive des moteurs de recherche, des réseaux sociaux et d’applications de toute sorte a engendré une explosion de données nourrissant ainsi le big data. Un atout majeur au profit de l’entreprise. Le big data et l’analyse des données permettent de répondre à des exigences importantes des stratégies de l’entreprise telles que le ciblage marketing, un domaine où le big data peut être le plus utile car il permet de mieux connaître les consommateurs et leurs comportements et habitudes. En outre, la santé, la sécurité, les villes intelligentes, l’industrie et le sport, sont quelques-uns des secteurs où l’analyse des données améliore la performance et accroît la rentabilité.

Toute la question est là: si le marché Tunisien arrive à s’adapter en faisant naitre des leaders de Big Data (Des plateformes de traitements Big Data spécifiques, Des Centre de formation de Big Data de haut niveau, Des Cabinets de consulting en Big Data, s’attaquer à plusieurs secteurs (Telecoms, Assurance, Agriculture, Défense, Sécurité, Santé…) Alors Très certainement il y aura beaucoup de jobs, de valeur et de richesse…

Un «big» Tunisie dans le Big data

La prise de conscience est là selon plusieurs spécialistes. Les entreprises Tunisiennes sont au stade de la découverte, mais il existe des start-up au cœur du Big data en termes de conseil, et des grandes entreprises, comme les assureurs, les banques et les administrations qui s’y mettent avec des équipes en interne.

La difficulté réside dans le fait que les entreprises peuvent entrevoir l’intérêt, y mettre de l’argent, puis abandonner ! Ce qu’il faut savoir concernant un marché aussi dynamique et récent que la Big data, c’est qu’il s’agit de tendance de fonds mondiale : En Tunisie ou ailleurs, c’est celui qui investira le plus intelligemment dans la data science qui tirera son épingle du jeu.

Le rêve de la Tunisie de devenir un hub africain en matière de data science est tout à fait atteignable. Mais un détail est à ne pas omettre : le timing est serré. En effet, Il y a des start-up en Afrique qui sont vraiment passées à la vitesse supérieure. La Tunisie a encore une chance de tirer son épingle de l’amas de données mondiales, qui atteindra en 2020 40 ZO (zettaoctets, soit 40 000 milliards de gigas). Sauf qu’en Tunisie, nous manquons de leaders dans ce domaine. Alors pour ne pas rater le train et ses opportunités, il faut adopter une stratégie de formation et coaching en data science et big data en Tunisie.

Parmi les facteurs clés de succès du déploiement d’une stratégie Big Data  pour les entreprises Tunisienne et sans prétendre à l’exhaustivité, on peut citer :

  • Une implication forte de l’équipe managériale : Le développement du Big Data nécessite le soutien de la direction générale, qui doit se traduire par la nécessaire et coûteuse mise en place d’un département de « data scientists » dépendant de la direction, mais aussi par la mise à niveau des compétences de l’ensemble des salariés.
  • Une culture de la donnée dans les entreprises : Il importe pour l’entreprise de comprendre que les données ne sont pas seulement l’affaire des spécialistes, mais celle de tous, et que les pratiques de chaque salarié s’en trouveront modifiées.
  • Une feuille de route agile et un plan d’actions concret: La feuille de route à moyen terme doit définir des actions prioritaires concrètes, des objectifs à court et moyen termes, et des indicateurs clefs de performance (KPI) associés à chacune des actions.
  • Un cadrage stratégique des enjeux et opportunités : Il faut consacrer un temps significatif à la qualification des besoins et enjeux de l’entreprise et à son diagnostic maturité. Et ensuite seulement choisir les technologies les plus à même de répondre aux besoins identifiés et qualifiés.
  • La protection de la vie privée : Les entreprises doivent prendre en compte, en amont de tout projet Big Data, les enjeux de risques techniques, juridiques et réputationnels. Elles doivent garantir la sécurité et l’intégrité des données traitées, la protection des données personnelles, tout en étant transparentes sur l’utilisation de ces données

C’est vrai que La Tunisie ne dispose pas encore de suffisamment de profils de data scientists expérimentés, mais cela peut très vite changer et il y a une opportunité à saisir : Global Engineering Center, leader dans la formation et le conseil autour du data et les analytics vous ouvrent les portes pour investir dans ce domaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FR
en_GB fr_FR