L’internet des objets (ou IoT) et le Big Data sont deux technologies interconnectées et indissociables. Découvrons ensemble la relation entre ces deux technologies révolutionnaires.De plus en plus d’appareils et d’objets sont connectés à internet. Ces objets connectés génèrent des données, qui peuvent être analysées pour dégager des tendances et informations à des fins diverses. C’est la raison pour laquelle le Big Data et l’internet des objets (IoT) sont étroitement liés. Toutefois, avant de s’étendre plus en détail sur cette relation, il convient de revenir sur la définition de ces deux technologies.

Qu’est-ce que l‘IoT ?

Depuis maintenant plusieurs années, internet ne se limite plus aux ordinateurs et autres smartphones. Désormais, presque tous les objets sont connectables à internet. Les montres, les frigos, les télévisions, les voitures, ou encore les machines industrielle.

L’IoT n’a pas de limites. Les objets connectés reposent sur des puces et des capteurs embarqués qui les connectent à internet et leur confèrent de nouvelles fonctionnalités. Pour cela, les entreprises exploitent différents réseaux de communication. Certains utilisent les technologies cellulaires, d’autres les bandes de fréquences libres. Or, ce n’est pas le sujet principal. En effet, l’utilité ces composants électroniques est de collecter des données.

Par exemple, une montre connectée est capable de compter les pas de son porteur, ou de mesurer son rythme cardiaque. De même, les capteurs embarqués par une machine connectée permettent de mesurer ses performances, ou encore de prévoir d’éventuelles défaillances.

Qu’est-ce que le Big Data ?

Le terme de Big Data, ou méga données, désigne les informations présentant trois caractéristiques principales : la vélocité, la variété et le volume. Il s’agit donc d’une large quantité de données structurées ou non structurées. La vélocité se réfère à la vitesse de traitement de ces données.

La principale caractéristique des Big Data est toutefois la possibilité de les analyser afin de dégager des informations exploitables.

IoT et Big Data : deux technologies inextricablement liées

A mesure que le nombre d’objets connectés augmente, le volume de données générées par l’internet des objets explose. Ainsi, pour pouvoir les prendre en charge et les analyser en temps réel, il est nécessaire de s’en remettre aux outils analytiques Big Data.

Ces outils ont la capacité de traiter rapidement les larges volumes de données générées en continu par les appareils IoT, et d’en extraire des insights exploitables. La machine learning permet notamment de repérer des modèles de données. Avec ces patterns, une entreprise peut notamment mettre en place la maintenance prédictive sur ses machines industrielles.

Dans notre monde connecté, l’Internet des objets est la capture des données, le Big Data est le carburant et l’intelligence artificielle est le cerveau. Les appareils connectés à l’Internet des objets génèrent de grandes quantités de données qui seront toutes collectées : Ces données sont emmagasinées et traitées. L’apprentissage automatique utilisera ensuite ces immenses océans de données pour améliorer les processus et accroître l’autonomie e des systèmes.

Quelques exemples de cas d’usage

Pour illustrer la corrélation entre IoT et Big Data, on peut prendre l’exemple des sociétés de transport. Ces dernières utilisent les données collectées par des capteurs et les outils d’analyse Big Data pour améliorer leur efficience, économiser de l’argent, et réduire leur impact sur l’environnement.

Les véhicules de livraison embarquent des capteurs qui permettent de surveiller l’état du moteur, le nombre d’arrêts, la vitesse de déplacement, le nombre de kilomètres parcourus ou encore la quantité de carburant consommée.

L’IoT et le Big Data prennent du poids dans le domaine de l’agriculture. Des exploitants placent par exemple des capteurs dans les champs pour mesurer le niveau d’humidité et transmettent les données à un système central. Ainsi, il est possible pour ces derniers de savoir quand les plantations atteignent leur niveau d’humidité optimal.

Les termes « cloud » et « big data » étaient simplement tendance, mais nous avons tous pu constater l’énorme impact que ces deux technologies majeures ont eu sur les entreprises tunisiennes et ailleurs dans le monde entier, dans tous les secteurs. En sera-t-il de même pour l’Internet des objets (IoT, Internet of Things) ou s’agira-t-il d’un simple feu de paille médiatique ? Notre monde fortement dépendant des données prend un nouveau tournant vers les systèmes intelligents. L’infrastructure actuelle nous a permis de relever des défis majeurs en matière de génération, d’ingestion et d’analyse de données. Au-delà des scénarios d’IoT collectifs décrits ci-dessus, des capteurs corporels personnels (puces GPS, des capteurs d’activité ou de données relatives à la santé, etc.) ont également amélioré notre mode de vie. On prévoit donc une croissance rapide de l’IoT dans les mois et les années à venir en Tunisie et partout dans le monde.

La Tunisie ne dispose pas encore de suffisamment de spécialistes en Big Data et IoT, mais cela peut très vite changer et il y a une opportunité à saisir : Global Engineering Center, leader dans la formation et le conseil autour des technologies émergentes, intelligence artificielle, IoT et le Big Data  vous ouvrent les portes pour investir dans ce domaine innovant à travers des worshops et formations pratiques assurés par des experts qualifiés et certifiés ainsi qu’une offre complète en prestation de services autour des analytics voire un accompagnement dans les projets innovants et à haute valeur technologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FR
en_GB fr_FR